Nouveaux et coûteux


La promotion pharmaceutique se porte essentiellement sur les médicaments les plus nouveaux et les plus coûteux indépendamment de leur réel intérêt thérapeutique.
Cela peut une fois de plus conduire à un mésusage médicamenteux, voir favoriser l'émergence de résistance bactérienne (manuel de l'OMS).

Nous nous permettons à nouveau de citer le manuel de l'OMS :

Dans certains cas, comme dans la publicité présentée dans la figure 4, les publicités omettent de déclarer qu'une infection courante se guérit habituellement sans antibiotiques ou qu'il est souvent plus sage de réserver les nouveaux antibiotiques à large spectre à l'utilisation en seconde intention, quand les produits anciens à spectre étroit ont échoué, afin d'éviter le développement inutile d'une résistance.
Figure 4

(Publicité du Canadian Medical Association Journal, 13 septembre 2005.)